Info-pauvreté

A l’ancienne notion de fracture numérique, nous pensons à l’AFTLV qu’il faudrait substituer un autre concept, plus large et plus pertinent aujourd’hui, celui d’ « info-pauvreté »

En effet dans une société caractérisée par la surabondance d’informations, le risque n’est pas simplement de ne pas avoir d’accès à ces informations (typiquement la famille pauvre qui n’a pas de ligne fixe de téléphone et n’accède par à Internet de ce fait), non le risque n’est pas tant celui-là (qui pourrait être facilement être comblé avec quelques programmes massifs d’équipement du style « Informatique pour tous »), non le risque est autre, plus profond et plus difficile à traiter : Il s’agit du risque d’info-pauvreté : un incapacité (temporaire ou permanente) à déployer ses compétences et son intelligence dans une société de plus en plus rapide, exigeante et complexe.

Continue reading